Créateur d’un monde abstrait où règne la richesse des textures et des couleurs!

HAAA ! L’année 2017 !!!

L’ année 2017, porteur d’espoir et de beaux projets, sera bien accueilli par beaucoup d’entre nous, du moins je crois bien. L’année 2016 aura été, pour moi, rempli de surprises inattendues, de projets qui sortent du champs gauche, comme j’aime bien le décrire. Pour ceux qui ne sont pas dans ma tête lol, ce sont des projets imprévus qui se sont présentés. Je me considère encore comme un peintre de niveaux moyen, car j’ai tant à apprendre sur de nouvelles techniques, afin de parfaire cette vocation de ma vie, la peinture.

Oui, cela me pris beaucoup de temps avant de me décider à me lancer de façon professionnel comme artiste peintre. La vie étant ce qu’elle est, disons que je n’ai pas eu beaucoup de temps à consacrer à la peinture. Travaille de subsistance oblige, c’était bien malgré moi une priorité que je devais acquitter pour ‘ gagner ma vie ‘. Donner beaucoup de ce temps précieux, comme beaucoup d’artistes d’ailleurs le font souvent à contre-coeur.

Je savais déjà bien jeune, que c’était un talent qui m’habitais. mais, que ce soit par manque de confiance en mes capacités, du temps lui-même, ou d’autres lacunes, j’hésitais tout de même à me lancer vers cet inconnu, à la fois si attirant pour moi et inconfortable. Je dois dire quand même, que je pratiquais ,malgré tout, régulièrement, différent types de médiums. J’explorais, disons le ainsi, un peu éparpillé par-ci par-là et de façon sporadique. Tantôt, du dessin, et à un autre moment, de la peinture ou bien de modelage d’argile par exemple.

Ce n’est qu’en 2011, qu’une ouverture se présenta à moi pour faire ma toute première exposition. À ce moment, j’étais partenaire avec ma bien aimée mère, dans un tout nouveau projet, un concept novateur que nous avions créés. Cela consistait à peindre sur miroir, à l’aide du médium du vitrail. C’étais alors à ce moment que je commençais à rassembler tout ce que j’avais appris comme d’expérience artistique, pour en faire un projet bien ficelé. C’est aussi à ce moment là, que je découvris le merveilleux monde des mortiers structurants…

Wow….

Ce fût un tournant majeur pour moi.

Pour m’aider à perfectionner un style artistique, auquel je me sentais confortable, et qui me séduisait réellement, cette matière onctueuse me stimulait à aller selon mon inspiration. J’étais en émerveillement avec cette substance. Manipuler ces mortiers structurants avait la même ressemblance que de travailler l’argile. Avec le temps cela me permit de développer un côté hybride qui liait le modelage et la peinture. Bien sûr, ce ne fût pas aussi facile que je ne le croyais. Mais je savais que j’avais une clé importante, qui me permettrait d’aller plus loin dans mon développement.

Il me fallut beaucoup d’efforts et d’acharnement, de frustration, mais aussi de petites victoires et de nouvelles découvertes pour en arriver à ce que Je Suis  (l’oeuvre étant l’extension de l’inspiration de l’artiste). Mais ce n’est jamais terminé, il y a toujours de la place pour le développement et l’acquisition de nouvelles connaissances. C’est d’ailleurs ce que j’aime le plus. Le fait de savoir que même si je suis à une tel étape du processus, il y a toujours à apprendre davantage pour pour peaufiner mon langage artistique.

C’est pourquoi j’ai hâte à la venue de la nouvelle année. Je suis enthousiaste à l’idée d’apprendre encore plus.

Mais en attendant, j’en profite pour vous souhaiter une très bonne année. Que la santé vous accompagne!

2017-04-05T15:52:17+00:00 Dernières Nouvelles|
error: Désolé, ce contenu est protégé !!